février 26, 2024

LES SCIENTIFIQUES FRANÇAIS

REVUE DE PHILOSOPHIE DE LA PAIX

SCIENCE POUR LA PAIX

SCIENCE   POUR  LA  PAIX

 ARARAT  INTERNATIONAL  UNIVERSITE

CHARTE DES  DROITS  ETHNIQUES DANS LE MONDE

            Force  politique du Conseil  de sécurité    et   Force  morale de l’UNESCO

                                                                     

par PROF. AGOP  KERKIACHARIAN

agrégé des  centres  hospitaliers  et  universitaires  de France ex  conseiller   Sous-commision des Droits de l’homme(Ethique)UNESCO président de l’Académie  internationale  des  sciences  Ararat

ACADEMIE INTERNATIONALE  DES  SCIENCES  ARARAT  INSTITUT  UNIVERSEL SCIENTIFIQUE  POUR LA  JUSTICE  ET  LA  PAIX  AGENCE  INTERNATIONALE  DE  LA  PAIX    AIP, ararat-academy@reso.net                                        

       LA CHARTE  DES  DROITS  ETHNIQUES  DANS  LE  MONDE présentée par  son auteur Agop  Kerkiacharian  ,au forum ayant  pour thème «Science, ethique et responsabilité à  l’occasion du Congrès  mondial  de  la  Science organisée en 1999 par  l’UNESCO à Budapest» , a débouché  sur  son adoption par  l’assemblée générale

 En sa  qualité de président de l’académie  internationale  des  Sciences Ararat,de conseiller  à l’UNESCO, cette  adoption marque  un tournant définitif de  la  carrière médico-chirurgicale d’Agop  Kerkiacharian,professeur  agrégé de Chirurgie.

C’est  ainsi sous  son  impulsion a été créée au  sein de l’Académie diverses  commisions spécialisées en  faveur  de la  paix:

 l’Agence Internationale de la  Paix  AIP

l’Institut Universel scientifique pour  la  Justice et  la Paix,officiellement déclarée lors  duVIII congres scientifique  mondial organisé au Palais des Nhations Unies  à Genève  en 2017 dont  il  assuma  la  présidence.

Il en fut de  mêmeau congrès scientifique  mondial organisé  au Centre  olympique  français en2019 à Paris consacré  aux  thèmes:science  pour  laPaix,culture  scientifique  pour  la paix,ecologie  pour  la  paix,sport  pour  la Paix,ainsi que  lors  de  la  vidéo  conférence  organisée  en 2022par  l’Académie  Ararat et qui  déboucha  à  l’adoption  de créer «ARARAT INTERNATIONAL  UNIVERSITY» pour  des  émissions  en vidéo conférence  sur  des  thémes de Paixdans  ses  dimensions  multiples en  donnant  la  priorité à la  Paix  mondiale.

Cette  université focalisée  sur  la Paix basée  sur  des  données ethniques  élargies  devrait  bénéficier du soutien de  l’UNESCO sur  le  plan  honorifique,l’Académie  Internationale  des  Sciences  Ararat étant  placée  depuis  1993 sous  le  haut  patronage  de  l’UNESCO,ainsi  que  dee toutes  organisations humanitaires qui  pourraient  s’associer à  divers  titres.

 Il  nous  semble nécessaire  de  souligner  l’importance  que  devrait assumer l’UNESCOcomme  force  morale pouvant dans  une  certaine  mesure le  cas  échéant éclairer ,voire  s’opposer à  certaines  projets  de  résolution du  Conseil de  Sécurité,conformément  aux  dispositions de  la  Charte  des Droits  ethniques dans  le  monde. Ainsi  pourrait se  dessiner  des possibilités de contrôle de  la  force politique du  Conseil de Sécurité par  la force  morale et scientifique  de l’UNESCO.

Cette  avancée  dans  la  conception des prérogatives de Paix que  devrait asumer  »Organisation des  Nations demeure une  perspective largement  soulignée et  publiée. Elle  a débouché  notamment à  la reception par Agop Kerkiacharian de INTERNATIONAL PEACE  PRIZE par  la  Convention culturelle  unifiée  des  Etats Unis  d’Amérique.

L’Institut universel  scientifique pour la  Justice  et  la  Paix que  préside  également  Agop  Kerkiacharian  s’est  préoccupée par  le  statut de  la  ville  de  Jérusalem en  préconisant qu’elle  soit  déclarée capitale  mondiale  du Monothéisme  pour  être  adoptée  conjointement par  les  autorités  spirituelles  juives,chrétiennes et musulmanes.

  La  question arméno-turque a  fail  l’objet de préconisation de règlement  par  étapes  successives et  la  première  étape  selon A.Kerkiacharian reside  dans  la  construction d’une  autoroute  allant  de  la  ville  de Gumri  en  Arménie  vers  Trabizonde  en  Turquie .cela  allant dans  le  sens  du  traité  de Sèvres  de  1920 , avec  la  proposition du  président  américain  Woodraw  Wilson de  rattachement à l’Arménie  d’un  couloir  territorial de  Trabizonde sur  la mer  noire. Mais  ce  traité    resté  mort né en  raison de  certains  intérêts  économiques    garde  toujours  une  certaine  valeur  politique. A l’appui  de  sa  proposition une  Carte  géographique  avec  le  tracé  de  l’autoroute Gumri-Trbizonde  a  aété  publiée  par  l’auteur.

Par  ailleurs , un point  fondamental et original  de  règlement  de  conflit  a été  préconisé par Agop Kerkiacharian, avec  la  possibilité  d’un  commun  accord  conclu entre  les  parties  adverses  pour une «  GESTION ADMINISTRATIVE  TERRITORIALE ALTERNEE»,plutot que  d’ imposer   par  la  force,cela  dans  un esprit  de consensus en  vue   d’une  paix  durable.

Enfin  l’auteur préconise la  nécessité de  concevoir   la  Paix  dans  un esprit de  reconciliation  entre  les  parties  en conflit , avec  le soutien de Dieu ,ce  qu’il l’a  déclaré à  maintes  reprises   y compris  dans  son  allocution  inaugurale lors  du  colloque organisé  à  l’Académie  des  Sciences d’Outre-mer  à Paris en  2018*